Madagascarica Forum

- Forum pour voyageurs Questions reponses et discussions sur le theme du voyage
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trafic de pierres precieuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carmelo
Admin
avatar

Nombre de messages : 2124
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Trafic de pierres precieuses   Mar 22 Avr - 16:12

L' express de Madagascar du 22 avril 2008

Un ressortissant guinéen a été arrêté, hier matin, à l’aéroport d’Ivato. Il s’apprêtait à embarquer pour Bangkok avec 11 kilos de corindon dans ses valises.

Grosse prise du service des Douanes. Ses agents de contrôle ont saisi, hier dans la matinée, 11,7 kg de corindon à l'aéroport international d'Ivato. Sans papiers réglementaires, la marchandise a été découverte dans les bagages d'un ressortissant guinéen, répondant au nom de Sylla Fode Djiba, qui devait s'envoler pour Bangkok. Il s'apprêtait à prendre le vol MD 010 quand des douaniers l'ont intercepté.
«Nous avons pu mettre la main sur le présumé trafiquant grâce aux renseignements fournis par les agents de la direction des Affaires juridiques et de la lutte contre la fraude auprès de la direction générale des Douanes», indique Michel Randrianarivo, receveur des douanes à l'aéroport. Selon lui, cette dernière a informé son service de l'éventualité d'une exportation de produits miniers suspects à destination de Bangkok.
Le contrôle a été renforcé aussi bien au niveau des passagers qu'à celui des bagages. Ce qui a débouché sur la découverte de cette quantité importante de pierres dans les bagages en soute du suspect. «Elles ont été interceptées par le scanner de l'aéroport, destiné au contrôle des bagages», indique un contrôleur des douanes.
Pas d’incarcération
Après avoir identifié le suspect, les douaniers ont suspendu son départ. Les investigations qu'ils ont menées, ont fait savoir que le ressortissant guinéen ne réside pas à Madagascar mais à Bangkok. «Il dispose d'un visa de séjour de courte durée qui lui permet de faire la navette entre les deux pays», a précisé Michel Randrianarivo. «Il aurait un collaborateur d'origine guinéenne également, mais seule l'enquête pourra confirmer ou infirmer l'information», a-t-il ajouté.
Les corindons figurent dans la liste des pierres précieuses frappées d'interdiction d'exportation depuis le mois de mars, selon le décret 2008-320. Le gouvernement a pris cette mesure pour pouvoir mieux gérer la filière.
Interrogé sur la valeur exacte des pierres saisies, le receveur des douanes a répondu qu'il est difficile de la fixer pour le moment. «Un prélèvement sera envoyé au laboratoire du service des mines qui déterminera leur qualité».
Quant à l'amende à réclamer au délinquant, «nous en fixerons le montant à partir des résultats de l'analyse», a-t-il conclu.
La législation malgache en matière de douanes ne prévoit pas l’emprisonnement dans une telle infraction. Pourtant, elle préconise l’échange entre la police et les douaniers. «Cette disposition nous permet de demander à la police l’interdiction de sortie à l’intéressé pour assurer la transaction en vue du paiement de l’amende», affirme Michel Randrianarivo.
Le receveur des douanes souligne que le suspect sera libéré après son interrogatoire, parce que son identité et ses coordonnées sont déjà enregistrées.
Mais la police pourra l’interpeller de nouveau si l’acte touche au droit commun.

Encadré
Jusqu'à Ar 2 millions le gramme

«De la même famille que le saphir et le rubis, le gramme de corindon s'achète jusqu'à deux millions ariary», affirme Pamphile Rakotoarimanana, ingénieur des mines. «La valeur numéraire de ces produits dépend de leur qualité, surtout de la couleur qui varie selon la quantité de fer qu'ils contiennent», explique-t-il.
Le corindon rouge est le rubis. «Les saphirs sont des corindons dont plusieurs couleurs existent à Madagascar», indique-t-il. Toutefois, ils ne sont pas toujours précieux.
«Certains peuvent être classés dans la catégorie industrielle et sont utilisés dans la fabrication du papier verre, des plaque ornementales. À ce niveau, ils s'écoulent par kilo étant de moindre qualité», confie le spécialiste.
Teholy Martin
http://www.lexpressmada.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.madagascarica.com
 
Trafic de pierres precieuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connaissez vous les pierres ?
» Actu : Les diamants, meilleurs amis de l'homme?
» Pierres volcaniques
» Pierres pour Malawi
» Pierres vivantes??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madagascarica Forum :: Pierres precieuses et autres gemmes-
Sauter vers: