Madagascarica Forum

- Forum pour voyageurs Questions reponses et discussions sur le theme du voyage
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pedophilie à Madagascar

Aller en bas 
AuteurMessage
carmelo
Admin
avatar

Nombre de messages : 2124
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Pedophilie à Madagascar   Sam 18 Aoû - 10:02

Article paru dans " Madagascar tribune " du 18 aout 2007





« Madagascar s’offre aux pédophiles »


No Paroles non suivies d’actes ! Que ce soient les autorités malgaches ou les autorités suisses. Ce qui s’est passé dans l’île de Mitsio, Nosy-be, en est la preuve.
Depuis plusieurs années, un ressortissant suisse a attiré l’attention de la population de par ses comportements douteux envers les gosses. A l’époque, l’UNICEF de Madagascar a été saisi par des groupes de Français, sans avoir eu des répercussions. C’était en 2003. Le ressortissant Suisse en question vivait en fait au milieu d’une population « fragile », facile à manipuler, et qui ignore les plus petits de leurs droits. En tant qu’humains.
Roland Vilella, représentant d’une association française « Pharmacie Humanitaire Internationale », est allé sur place. Après enquêtes, en collaboration avec la Police locale, les faits sont confirmés. Des témoignages de Malgaches et de Français, dont ceux du consul de France et de sa femme, ont apporté plus d’informations.
No Affaire traînée en longueur
Roland Vilella envoie les dossiers aux autorités suisses qui, a fait comprendre Roland Vilella, ont traîné des pieds. Mais en janvier 2006, il est contacté par la police et des magistrats suisses, spécialistes en la matière. Il se rend alors à Baale, où il se rend compte que ce Monsieur est déjà fiché par le Service la Police et de l’Interpol. Pour quels motifs, il ne le sait. En tout cas, il n’est pas « un » inconnu.
Sept mois après, une plainte avait été déposée, à Nosy-be, par deux gamines de 12 et 14 ans, et de leurs familles. Elles ont été violées par le-dit Suisse. C’est seulement au milieu de l’année 2006 que le Monsieur en question est arrêté par la Police Nationale et envoyé en prison. Encore deux mois, et le procès se tient au Tribunal de Nosy-Be. Les plaignants ne sont pas avertis. Sentence : le Monsieur est condamné à 5 mois d’emprisonnement et à Ar. 2 millions d’amende, le tout avec sursis. Fait étonnant : il a été condamné pour détournements de mineurs.
Entretemps, le Monsieur s’approche du Chef de fokontany, ce dernier refuse tout arrangement. Même pécunier. « Son acte équivaut à une assurance de pouvoir continuer ses activités », explique notre interlocuteur. Il est d’ailleurs libre, en novembre 2006.
Appel en queue de poisson
Quinze jours après le verdict, le ministère public, représenté par le Procureur de Nosy-be, fait appel, jugeant la sentence trop faible. « Il s’agit en réalité d’actes de pédophilie ». La communauté des deux jeunes victimes et de leurs amis reçoivent ainsi le soutien financier d’une association. Avec leur avocat, ils font ensemble le voyage pour Mahajanga où doit se tenir le Tribunal le 7 août 2007. Les témoins sont prêts à soutenir leur cause car l’espoir est revenu. Ils vont enfin être entendus.
Coup de théâtre, le ministère public retire son pourvoi en Appel et le juge « non avenu ». Tout s’arrêtera alors là. Même si le Tribunal a annoncé que la sentence sera annoncée le 3 septembre prochain, il est presque sûr que la première sera retenue.
La pédophilie n’est pas condamnée…Sad
Ce qui est sûr, d’après notre interlocuteur, c’est que la pédophilie a encore de beaux jours devant elle, pour ce qui est de Madagascar.
« La Suisse qui lutte avec ferveur contre de tels actes sur son territoire, n’a daigné écouter les cris des deux plaignantes Malgaches, contre des méfaits perpétrés par un de ses ressortissants. Pourvu qu’on ne rirait pas de nous… » conclut Roland Villela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.madagascarica.com
carmelo
Admin
avatar

Nombre de messages : 2124
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Lettre ouverte : Pédophilie à l’île Mitsio   Lun 24 Déc - 9:41

Article paru dans " Madagascar tribune du 30 nov 2007

Avalanche de mauvaises nouvelles

« En octobre 2007, condamnation à 5 ans de prison ferme du ressortissant suisse. Fin octobre 2007, le ressortissant suisse se pourvoit en cassation. En accord avec l’ONG suisse « Terre des Hommes » qui nous apporte son aide depuis 6 mois,nous décidons de continuer notre action en justice. Début novembre, coup de théâtre, le directeur de « Terre des Hommes » (TDH) à Antananarivo, Mr Temple Boyer, est accusé – excusez du peu - de « vols d’organes, de trafic d’enfants et de pédophilie ». Il n’évite l’arrestation immédiate que grâce à l’intervention du consul de France (Mr Boyer est de nationalité française), et du consul de Suisse (l’ONG est suisse). Mais une procédure est lancée. Accusations totalement fausses bien sûr mais qui n’ont pour seul objectif que de salir ceux qui dénoncent un pédophile et mettre en doute leur probité afin de permettre l’élargissement du véritable coupable.

L’intervention des autorités malgaches et de certaines personnalités en faveur d’un pédophile démontre clairement l’existence d’un réseau puissant aux ramifications étendues car nous savons de façon certaine aujourd’hui que ces accusations sont liées directement à l’action de TDH contre le ressortissant suisse. Il est probable que je suis leur prochaine cible et je ne vous cache pas mon inquiétude pour Mahamodo (ndlr:Chef du fokontany de Mitsio) et les siens. Par mesure de précaution, les autorités françaises ont préféré évacuer M. Temple Boyer et sa famille (il vient d’être père d’un jeune enfant) vers la Réunion.

Nous sommes aujourd’hui donc face à une affaire d’Etat. Je peux vous assurer de ma détermination à continuer mon action et parvenir à la punition du coupable. Je me suis engagé dans cette lutte auprès de Mahamodo, un homme remarquable et à qui me lie une forte amitié, et je ne suis pas disposé à l’abandonner ainsi que les siens. Nous devons faire de ce cas un exemple pour tous les pédophiles qui choisissent Madagascar comme terrain de chasse. En accord avec un éditeur, j’ai la ferme intention d’écrire sous forme de reportage un livre d’une centaine de pages où j’ai l’intention de dévoiler tous les dessous de cette affaire, eu égard aux démissions d’organismes privés et d’Etats, les lâchetés et les compromissions et les oppositions et bien sûr les soutiens, même s’ils sont rares. Un livre écrit en français et en malgache, qui sera publié dès le résultat de la cassation connu.

Cordialement ».

Roland Vilella
http://www.madagascar-tribune.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.madagascarica.com
 
Pedophilie à Madagascar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madagascar, toujours en état d'alerte
» Palmier géant découvert à Madagascar
» Madagascar
» [Euchroea urania] De Madagascar
» vend lot d'insectes de madagascar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madagascarica Forum :: Madagascar - Faits divers :: Moeurs-
Sauter vers: