Madagascarica Forum

- Forum pour voyageurs Questions reponses et discussions sur le theme du voyage
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Forces armées s'échauffent Carton jaune à la communauté internationale

Aller en bas 
AuteurMessage
carmelo
Admin
avatar

Nombre de messages : 2124
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Les Forces armées s'échauffent Carton jaune à la communauté internationale   Mer 22 Mai - 18:16

Source : www.lexpressmada.com
Les Forces armées s'échauffent
Carton jaune à la communauté internationale



Un communiqué succint mais lourd de sens. La police, l'armée, le Conseil de la réconciliation et le comité de suivi et de contrôle de la Feuille de route ont laissé entendre hier l'imminence d'un changement capital.
La Feuille de route n-a-t-elle plus que quelques heures à vivre On est tenté de le croire à la suite de la conférence de presse donnée hier par les quatre entités du pouvoir de Transition au Carlton en l'occurrence le Conseil de réconciliation dirigé par Sylvain Rabotoarison, le Comité de suivi et de contrôle de l'application de la Feuille de route représenté par Péri Rasolondraibe, les Forces de l'ordre menées par le Général Lucien Rakotoarimasy et le contrôleur général de la police Arsène Rakotondrazaka.
Rédigé en quatre points, le communiqué est en fait une préparation de ce qui va se passer dans les heures qui suivent. Il laisse supposer que s'il le faut, on doit abandonner la Feuille de route pour sauver le pays. Il part d'un constat sur la précarité de la sécurité et de la tension qui pollue l'atmosphère politique.
Le quatuor se dit déterminé à préserver la sécurité et l'ordre public avant ,pendant et après les élections. Une préoccupation naît des déclarations de l'ensemble de la communauté internationale réclamant le retrait de la candidature de Andry Rajoelina, Didier Ratsiraka et de Lalao Ravalomanana. Une injonction qui risque de causer du désordre.
Le quatuor se dit prêt « à prendre toutes les dispositions adéquates s'imposant au contexte qui prévaut ». Une déclaration qui laisse croire que ce quatuor est investi des pleins pouvoir, pour agir en temps voulu. Ce que conteste pourtant le général Rakotoarimasy. « Nous prenons notre responsabilité et entamons une concertation pour réfléchir ensemble sur les solutions possibles. Il s'agit d'une reflexion collective et nous ne sommes pas un organe suprême » s'et-il défendu.
N'empêche, le communiqué s'est permis le luxe d'admonester la communauté internationale priée de s'abstenir de toute action ou décision qui pourrait compromettre l'apaisement, la réconcilitaion entre Malgaches. Un appel apparemment tombé dans l'oreille d'un sourd à en juger la déclaration de Ban ki Moon, secrétaire général des Nations-Unies qui réclame également le forfait des trois fameux candidats.
Chance infime
En tout cas, le quatuor semble avoir pris le rôle de l'Etat pour s'estimer pouvoir traiter d'égal à égal avec les entités internationales. Mieux, il s'est permis de convoquer les membres de la Cenit à une réunion d'urgence ce jour au Carlton avec les trois candidats. Une ultime tentative qui n'a qu'une infime chance d'aboutir à une hypothétique issue favorable.
Le président de la Transition répondra volontiers à cet appel pour montrer sa bonne foi et pour prouver qu'il n'est pas le problème de ce pays. Le candidat Didier Ratsiraka reste de marbre face à cette cohue tandis que Lalao Ravalomanana se fera représenter par Eliane Naike, pour la politesse. Il ne faut pas ainsi se faire d'illusion dans cette réunion qui pourrait être un prétexte pour justifier les mesures qui s'ensuivront. « C'est un début, s'il échoue nous poursuivrons les négociations », prévient le Général Rakotoarimasy. Et le report de l'élection devient une réelle éventualité. « En cas de force majeure, on peut reporter d'un mois les élections comme le prévoit le code électoral », souligne Sylvain Rabotoarison.
On sort ainsi inéluctablement du cadre de la Feuille de route pour passer à une autre étape. Ce qui est certain c'est que cette déclaration de qutre entités stoppera toutes les échéances en vue comme les démissions des autorités politiques candidats aux élections, l'élection d'un nouveau président du CST prévue ce jour, l'avènement d'un triumvirat pour s'occuper de la vacance du pouvoir. À qui profite le crime Rajoelina doit ainsi pouvoir rester en selle le temps de trouver une solution malgacho-malgache qui peut durer un mois ou dix ans.
Le quatuor se défend, néanmoins de prêcher dans la même paroisse que le FFKM. « Chaque initiative a ses propres objectifs » devait clarifier le général Sylvain Rabotoarison. Les siens ne sont certainement pas de perdre du temps dans les palabres. Dès aujourd'hui, tout peut s'accélerer. Reste à savoir l'étendue de la crédibilité et le pouvoir de ce quatuor. L'absence conjuguée du chef d'État major des Forces Armées, le Général André Ndriarijaona et du secrétaire d'État à la gendarmerie, le Général Randrianazary a sauté aux yeux. Mais c'était peut-être pour effacer l'image d'un directoire militaro-militaire qui fait fantasmer une certaine opinion.
Herisetra
Mercredi 22 mai 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.madagascarica.com
 
Les Forces armées s'échauffent Carton jaune à la communauté internationale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chambre garçon de 10 ans
» Sécurité sur les chantier
» Meubles en carton
» [SDV : Meuble] Carton-design..des meubles qui cartonnent
» freine vapeur en carton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madagascarica Forum :: Evénements et troubles politiques de 2009 à 2013 .-
Sauter vers: