Madagascarica Forum

- Forum pour voyageurs Questions reponses et discussions sur le theme du voyage
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pas de tourisme sans securité .

Aller en bas 
AuteurMessage
carmelo
Admin
avatar

Nombre de messages : 2124
Age : 65
Localisation : France
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Pas de tourisme sans securité .   Ven 11 Fév - 15:37

Date : 17-12-2010





Auteur : Donas Hanitriniony R.


Source : http://www.laverite.mg/






Snav : Pas de touristes sans sécurité

Selon le président du Syndicat national des agents de
voyages en France, Georges Colson, il ne peut pas y avoir de touristes sans
sécurité et sérénité. La visite du Snav en terre malgache permet à la
destination d'assurer le nombre de visiteurs au départ du marché français pour
2011. 60% des touristes dans le pays sont constitués de Français et de
nombreuses opportunités se présentent encore, vu que les potentialités sont
énormes.


Enjeux considérables


Dans le cadre du soutien à la Destination Madagascar, il
est prêt à œuvrer pour obtenir un espace supplémentaire pour le stand de
Madagascar lors du Salon mondial du Tourisme de Paris en mars 2011. L'Office
national du tourisme de Madagascar a déjà réservé un stand de 21m². Cependant,
afin de permettre aux Offices régionaux de Madagascar d'être présents à Paris
gratuitement, une surface supplémentaire est nécessaire, dont la dimension sera
fixée au début de l'année prochaine. Le président du Snav compte aussi lancer
une formation pour les agents de voyages français, dans le cadre du Centre de
formation professionnelle du tourisme. La finalité est de créer une
certification « vendeur expert Madagascar ». Ceux qui auront acquis
suffisamment de compétences sur la destination Madagascar seront certifiés et
bénéficieront de séjours de découverte offerts par les partenaires malgaches. A
l'issue de ce voyage, le Syndicat national des agences de voyages en France
diffusera des communiqués auprès des agences de voyages françaises qui adhèrent
à ce syndicat pour les rassurer sur la réalité du terrain sur le tourisme à
Madagascar, notamment les richesses des produits touristiques, la situation des
infrastructures et de services, la sécurité.


Quelques pistes de développement


Selon le président du Snav, Georges Colson, il faudrait
augmenter les dessertes aériennes. Actuellement, les liaisons sont seulement
limitées à Paris, Antananarivo, Nosy Be et Marseille. Il propose l'ouverture
des lignes aériennes vers Toulouse, Bordeaux, Nantes, entre autres. La visite
de la délégation du Snav dans le pays lui a permis d'essayer les différents
types de transports existants, allant de l'avion aux autocars, trains et
pousse-pousse, de découvrir les forêts primaires et les hôtelleries.


Georges Colson, président du Snav, a aussi suggéré de
laisser intacte la nature, la culture de la population, les petits hôtels,...
et de ne pas essayer de copier les autres pays comme Maurice par exemple.
L'existence de paix et de stabilité est aussi primordiale pour pouvoir attirer
les touristes. Trop d'évènements géopolitiques peuvent nuire au développement
du tourisme. Outre la participation à différents salons internationaux, la
formation des guides et l'autoformation sont nécessaires pour développer cette
filière.


Déroulement du voyage


La délégation du Syndicat national des agences de voyages
en France, regroupant des professionnels du tourisme du marché français, a tenu
son Conseil d'administration au Vakona Hôtel à Andasibe, après une rencontre
avec le ministre du tourisme et de l'Artisanat, Irène Andréas. Elle était
émerveillée par leur voyage dans la Grande Ile. Le séjour à Andasibe a été
marqué par le contact direct avec les lémuriens, la visite de la réserve aux
crocodiles de Vakona Forest Lodge, la rencontre avec les responsables de
l'Office régional du tourisme d'Alaotra-Mangoro, les opérateurs. Le « livret
vert » du tourisme responsable a été remis officiellement par le Snav.


L'accueil du ministère du Tourisme et de l'Artisanat, Air
Madagascar, l'Agence française de développement, l'Office national du tourisme
de Madagascar, l'Ambassadeur de France à Madagascar, a également marqué le
voyage. Ils ont aussi prévu de visiter Nosy Be, notamment Tanihely national
park, le parc marin, et de rencontrer les opérateurs touristiques de l'Ile aux
Parfums avant de repartir. C'était aussi une occasion de découvrir le tourisme

balnéaire dans le pays.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://WWW.madagascarica.com
 
Pas de tourisme sans securité .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madagascarica Forum :: Infos TOURISME a Madagascar-
Sauter vers: